M24, Classic Army – Peinture Camo

J’ai eu plusieurs demandes d’infos suite à la photo de mon m24 et de ma Viper Hood, je vais donc en profiter pour vous présenter cette réplique, en commençant par ressortir un vieux tuto peinture que j’avais initialement publié en… 2010 sur le forum de la Rèmes Brigade .

La réplique en elle- même aura droit à un article dédié.

Présentation:

Tout d’abord, la réplique avant peinture, il y a déjà 7 ans! Il s’agissait d’un m24 Classic Army fraichement acheté, déjà équipé mais pas encore upgradé…

Original M24 CA

Réalisation:

Voici donc un petit résumé, étape par étape, photo par photo, de la réalisation de cette peinture.

Pas d’inspiration / modèle précis, quelques pistes et juste une idée assez générale des teintes et du rendu souhaité. Je pense que c’est le mieux à faire pour ce genre de peinture, car à mon sens avoir une idée trop précise au départ du projet risquerais au mieux d’être décevant car difficile à reproduire, au pire de casser le rendu naturel nécessaire à l’efficacité d’ un camouflage… Même si avouons-le, je cherchais le look plutôt que l’efficacité 😀

Voici donc comment j’ai procédé.

1- acheter de la peinture:

Camo paint-1

j’ai donc choisi une base beige (sand), et deux nuances de khaki (Olive Drab et vert OTAN)

2- démontage:

Comme beaucoup de réplique à verrou, le m24 Classic Army se démonte en un tour de main. 5 vis et c’est fini! On retrouve donc:

  • le corps:

m24 stock-1

  • le canon externe (déjà masqué) :

m24 outer barrel-1

  • le cylindre et le bloc détente:

m24 trigger group and cylinder-1

  • l’ensemble canon interne, hop up et cales.

m24 barrel assembly-1

Et bien sûr, les accessoires aussi n’y couperont pas!

  • la lunette, repro de Leupold Mark 4, équipé de flip- up :

Leupold Mark4 airsoft-1

  • et le bipied type Harris:

Harris bipod-1

3- protection des parties à ne pas peindre:

Après un rapide dégraissage des pièces, on masque ce que l’on ne souhaite pas peindre.

Logiquement, le plus important à masquer sont la lunette et ses lentilles. j’ai également choisi de masquer les inscriptions et graduations de réglage des différentes tourelles.

Leupold Mark4 masking tape-1

Ce n’est sans doute pas cruciale, mais j’ai également masqué les pas de vis de fixation du canon, et l’intérieur du corps accueillant le cylindre. Cela afin de ne pas risquer de polluer le mécanisme.

m24 outer barrel taped

4- 1ère couche de peinture:

J’ai choisi de commencer par la teinte la plus claire, sable, et de rajouter les couche plus sombre au fur et à mesure.
Cette 1ere couche a donc été réalisé élément par élément, afin que l’intégralité de la réplique soit peinte (ainsi, pas de zone non-peinte si je décide de changer la fixation de ma lunette par exemple, ou de régler différemment le talon de crosse)

Pour nuancer cette couche de base et donner un effet d’ ombre, je recouvre les pièces à peindre de végétation avant de pulvériser la peinture.Novritsch sniper ssg24

M24 painting - first layer-1

m24-painting-first-layer-2

5- 2ème & 3ème couche de peinture:

M24 painting - first layer-3

Pour cette étape, j’ai remonté la réplique pour que le rendu final soit homogène sur toute la réplique (ne pas voir de démarcations entre le canon et la crosse par exemple).

Cela afin que la peinture une fois terminée puisse « casser » au maximum la silhouette de la réplique.

2eme teinte donc, l’ Olive Drab, appliqué façon « peau de serpent » pour deux raisons:

1) je trouve ça classe,

2) ce genre de micro pattern disruptif aide à casser une silhouette.

Toujours dans l’idée de casser les formes, ce motif va être répété de manière discontinue et aléatoire sur la réplique. J’ai pour cela utilisé un « pochoir » en maille plastique souple, tendu entre deux tiges métalliques. Le tout maintenu très proche de la réplique pour que le motif créé soit assez précis.

M24 painting - snake pattern-1

M24 painting - snake pattern-2.jpg

M24 painting - snake pattern-3

Et pour finir, le Vert OTAN. J’ai simplement « assombri » le rendu final avec cette teinte, en vaporisant à bonne distance de la réplique.

Et voila le résultat, dans son milieu naturel!

M24 CA
© Alien²

Verdict:
Je suis super content du résultat! Cette peinture est relativement « efficace », mais surtout elle est C-L-A-S-S-E! c’était le but recherché 🙂

Depuis la réalisation de cette peinture, j’ai bien entendu optimisé la bête, ajouté un appuie-joue Kydex à la crosse, changé les anneaux de montage lunette… Lire l’ article « Upgrade » pour la suite!

 

-kC-

 


Si cet article vous a plu, n’ hésitez pas à le partager, à vous abonner, et à commenter si vous avez des questions ou remarques!


 

Publicités

Un commentaire sur “M24, Classic Army – Peinture Camo

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :